La Fréquence qui vous guérit

THÉÂTRE BURLESQUE

50 minutes, 8 x 14 m

2 comédiens, 1 régisseur

En l’année 2137, l’apocalypse psychotronique a transformé nombre d’humains en androïdes obéissants. Au lendemain de ce chaos et alors que l’empire menace toujours, Zolt le guérisseur et Burg, son fidèle compagnon mènent, tant bien que mal, la contre-attaque vibratoire… Grâce au Pianochopper Baby, ils vont de village en village, guérir les habitants du mal de l’onde…

Le Dancefloor mécanique

DÉAMBULATION MUSICALE

2 x 45 minutes / 1 km max

2 comédiens, 1 régisseur

Burg, mécanicien débordé à ses heures et Zolt, ancien pianiste de bar vont de village en village à bord de leur monture extraordinaire, le Pianochopper Baby. Burg ouvre la voie, en prospectant de nouvelles oreilles et esprits à reconnecter, pendant que le concert déjanté  à l’harmonie discordante est donné par Zolt, en pleine rechute dans sa jeunesse et ses années piano-bar.

Embarquez pour ce futur halluciné et échappez aux attaques de dronosbires flicotroniques !

Plus de 50 représentations depuis 2017.

Toute la programmation sur www.pianochopperbaby.com

MACHINE

Châssis artisanal porteur d’un piano et propulsé par un moteur de 2CV Citroën

Vitesse 1 à 5 km/h

3m40(H) X 5m(L) X 1.65(l)

Sonorisation, éclairage machine autonome

TECHNIQUE

3h de montage / 1h30 de démontage

Electricité au parking

Parking pour le montage (22m x 3m OU 18m x 6m)

Si nocturne, éclairage de l’espace de jeu au soin de l’organisateur.

ESPACE DE JEU

Extérieur

Arrivée à 4km/h du lointain

Zone de jeu : 8 x 14 m en version spectacle OU en version déambulation 1km max

Pente maxi : 3%, pas de trottoirs

Attention dimensions des passages & accès

Cette liste est non exhaustive. Merci de demander la fiche technique intégrale.

« Ici Pianochopper Baby, la fréquence qui vous guérit »

Conception et réalisation du Pianochopper / Jean Kasperczyk

Assistant scénographie et machinerie / Benjamin Guilbaud

Mise en scène / Mylène Ibazatène, Joel Roth, Francky Montagne

Ecriture / Benjamin Chapeau, Jean Kasperczyk

Photo – illustration de l’affiche / La Fabrique Chimérique

Production /  Jean Kasperczyk

Avec le soutien de Fabrice Deperrois Les Plastiqueurs / (Sotteville-les-Rouen, 76) / Les Ateliers du Dahu (Nantes, 44)

« Le Dancefloor est notre seul salut ! »